Musique Nocturne – John Connolly

De quoi parle le livre :

Des émissaires religieux aux intentions troubles, des créatures terrifiantes aux milliers d’yeux noirs et gris, des livres maudits et maléfiques, des fantômes d’un passé disparu depuis longtemps, des trafiquants face aux créatures monstrueuses des bois nord-américains, des morts ressuscités et d’autre qui le resteront, des démons et des mondes parallèles.

Voilà à quoi vous pouvez vous attendre dans ce recueil de nouvelles fantastiques signées par John Connolly.

Mon avis :

« Musique nocturne » est donc un recueil de nouvelles comme il en existe beaucoup d’autres mais il est toujours agréable d’avoir dans sa bibliothèque quelques recueils de nouvelles, d’autant plus quand ces nouvelles sont agréables à lire et bien écrites.

Pour ma part, c’est une belle découverte que celle du travail de Connolly. Je suis impatient de pouvoir lire d’autres œuvres de cet auteur car j’ai toujours eu un petit faible pour le fantastique et la fantaisie même si avec le temps j’ai tendance à moins lire ces genres littéraires.

Si dans l’ensemble les nouvelles sont plutôt bonnes, j’ai trouvé que deux étaient réellement en dessous si bien que je n’ai même pas réussi à les terminer tellement j’étais frappé d’ennui. A contrario, j’ai adoré la première ainsi que celle dénommé « l’atlas fracturé » qui est aussi la plus longue et qui était pour le coup bien au-dessus des autres. Je crois que ce que j’ai particulièrement aimé dans ces deux nouvelles ceux sont les livres et les bibliothèques, où tout du moins la manière dont ils sont abordés. Le mystère qu’il y a autour de ces objets, leurs influences sur l’histoire et les personnages ainsi que sur le monde en générale.

De plus, l’auteur réussi à faire monter le suspense et à créer un beau retournement de situation malgré des histoires plutôt courtes ce qui est très plaisant.

J’aime les recueils de nouvelles car ils permettent de se plonger dans de nombreux univers différents avec pour support un seul livre. Par ailleurs, cela permet pour les personnes les plus occupées de pouvoir lire une seule nouvelle à la fois et donc de ne pas avoir à retenir le moment de l’histoire où ils avaient dû s’arrêter par manque de temps ou d’envie.

Notes : 7.5/10

Janvier 2020, 508 pages, Édition Pocket

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :