Les délices de Tokyo – Durian Sukegawa

De quoi parle le livre :

Sentarō est le gérant d’un petit magasin vendant des dorayaki, pâtisserie japonaise à base de pâte à pancakes et de pâte de haricots rouges. Tandis qu’il occupe chaque journée à confectionner ces pâtisseries sans plaisir ni envie, les choses changent radicalement lorsque Tokue se propose pour travailler dans l’échoppe. Adieu pâte de haricots rouges surgelés et monotonie, la mamie japonaise bouscule toutes les petites habitudes de Sentarō mais disparaît bientôt aussi vite qu’elle était apparue, emportant avec elle des secrets que Sentarō ne tardera pas à tenter de comprendre

Mon avis :

Ce livre est une magnifique leçon de vie. Il aborde avec beaucoup de douceur et de poésie la discrimination, les passions de jeunesse ainsi que la beauté de chaque instant de vie. On se laisse irrémédiablement emporter par la bonté de Sentarō et de Tokue qui lient rapidement une très belle relation malgré leurs différences. 

L’auteur fait ici aussi un état des lieux de la culture japonaise qui prend énormément à cœur le paraître, souvent même plus que l’être (ce que l’on appelle en japonais le « tatemae »). On peut alors imaginer à quel point la situation aurait été différente si l’histoire s’était déroulé dans un autre pays où la personne est plus jugée sur ce qu’elle est que sur son apparence. 

Enfin si jamais je ne vous avais pas encore convaincu de lire ce livre, sachez que la fin est juste incroyablement belle et touchante.

Notes : 7/10

Avril 2017, 221 pages, Édition le livre de poche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :